jeudi 9 juillet 2020

Le Monde de Demain : Achats et Supply-Chain

Manuel CHATAIN et Michel SAMAHA sont les principaux auteurs et animateurs d'un blog et d'un site internet dédié à la supply chain.

Le 25 juin ils ont réalisé un Webinar sur le monde de demain dans les achats et la supply chain. Dans ce Webinar vous trouverez les interventions de nombreux spécialistes de la Supply-Chain et leurs perspectives sur le monde de demain.

Vous pouvez également directement consulter la vidéo de ce Webinar sur leur site.

dimanche 14 juin 2020

L'alimentation cellulaire (1) - Découvrir Atlast Food Co.

Le rôle des champignons dans l'alimentation n'est pas récent. De nombreux champignons sont comestibles, comme les champignons de Paris, les pleurotes ou bien encore les Shiitakes. Les levures, des champignons unicellulaires, jouent un rôle important dans la panification, la vinification, la brasserie, mais également dans la production de vitamines ou bien encore dans celle d'antibiotiques. Vous pourrez en savoir plus sur les levures en consultant le site Tout sur la Levure

D'autres champignons jouent traditionnellement un rôle dans l'alimentation, comme les Penicillium dans la production des fromages. Les champignons jouent d'autres rôles dans la nature (comme les mycorhizes, lesquelles sont des symbioses entre des champignons et les racines). Ils sont aujourd'hui également utilisés pour l'élaboration de filtres, les matériaux, dans la bioremédiation, la fertilisation des sols, etc. 

Depuis quelques années, les champignons ont attiré l'intérêt de jeunes entreprises lesquelles ont trouvé aux champignons d'intéressantes propriétés afin d'entrer dans l'univers des substituts aux viandes. Ceux-ci connaissent une belle croissance depuis quelques années déjà. Par exemple, dans le marché du bacon (d'une valeur d'environ 9 M de dollars), les produits de substitution ne présentent aujourd'hui qu'environ 30 à 40 m de dollars. La grande majorité des produits de remplacement sont réalisés à partie de protéines végétales de soja ou de blé. Mais, Atlast Food Co produit un substitut de Bacon à partir de mycélium, lequel pousse sur des déchets végétaux.

     


Cette entreprise est la filiale d'Ecovative Design, une entreprise qui réalise depuis plusieurs années des emballages issus de mycelium produit à partir de déchets agricoles.









mardi 22 octobre 2019

Ouvrage: Faire face aux risques en agriculture


Heureux d'avoir contribué au livre Faire face aux risques en agriculture. 

Dans le chapitre intitulé "Il faut savoir quitter la table de jeu, au bon moment!", je m'intéresse à la stratégie des entreprises agroalimentaires confrontées à une demande déclinante, plus particulièrement aux zones d'incertitude auxquelles ces entreprises doivent faire face. En effet, dans certains industries la stratégie de sortie est limpide, alors que dans d'autres situations elle est particulièrement délicate en raison d'une forte incertitude. L'incertitude est un risque qui n'est pas mesurable.

Je vous invite à parcourir la table des matières et prendre connaissance des chapitres écrits par mes collègues.


Ce livre est disponible chez Amazon.com (format broché ou kindle) ou chez l'éditeur L'Harmatan (format broché, pdf ou epub).


Court Résumé du chapitre:

"Il faut savoir quitter la table de jeu, au bon moment!" 

En suivant la perspective développée par E. Morin sur la relation entre l'incertitude et la stratégie (« Alors que l'ignorance de l'incertitude conduit à l'erreur, la certitude de l'incertitude conduit... à la stratégie » - Morin, 1986), je m'attache à mieux identifier les causes et les zones d'incertitudes associées à la sortie d'une entreprise dans une industrie déclinante. Pour cela j'utilise comme colonne vertébrale, le modèle développé par Ghemawat et Nalebuff (1985) dans l'industrie du raffinage du minerais d'aluminium que j'applique, après des adaptations substantielles des structures de coûts des établissements, au secteur de la viande bovine. La zone d'incertitude en phase terminale est délimitée par l'existence d'un équilibre unique (sous-jeux) vs l'existence de deux équilibres de Nash. Nous aboutissons à la première conclusion que la similitude de la taille des établissements est la principale source d'incertitude. En général, les établissements les moins efficients (habituellement les établissements de petite taille) sont les derniers à sortir s'ils sont confrontés à des établissements de grande taille. Le système initial est ensuite élargi pour prendre en considération :

  1. La phase de désinvestissement au cours de laquelle les entreprises ferment certains de leurs établissements pour s'ajuster à une demande déclinante. Cette phase précède la phase terminale. La recherche d'efficience, en éliminant les établissements les moins productifs, produit un affrontement incertain dans la phase terminale. 
  2. Les relations verticales que les entreprises entretiennent avec leurs fournisseurs et avec leurs clients. Le maillon le plus faible d'une chaine limite la force de l'ensemble de la chaine. La fermeture d'un établissement de taille importante dans un maillon de la chaine de valeur produit des effets sur les entreprises des autres maillons. Plus particulièrement, elle force les entreprises dont la taille est la plus grande à quitter la table du jeu. Cette observation débouche sur des possibles stratégies d'alliance entre clients et fournisseurs. 

Cette modélisation suggère que les entreprises qui souhaitent gérer de manière idéale leur sortie doivent former des alliances verticales et s'attacher à gérer un dilemme lors de la phase de désinvestissement, entre éliminer leurs établissements les plus efficients pour se placer en position de sortir plus tardivement ou de tirer des bénéfices immédiats en éliminant leurs établissements les moins efficients. Cette décision est, elle-même, affectée par des jeux complexes d'interactions horizontales et verticales.

Les carnets du blog les plus consultés

Membres