samedi 27 octobre 2018

Les nouveaux écosystèmes industriels fondés sur les imprimantes 3D.



J'ai trouvé ce nouvel ouvrage de Richard D'Aveni (auteur de Hypercompetition, 1994) particulièrement intéressant. Richard présente une analyse économique et stratégique d'un écosystème technologique construit autour des technologies additives, plus connues sous le nom d'imprimante 3D. Dans son analyse, il compare les approches traditionnelles de production des biens avec ces écosystèmes émergents autour des imprimantes 3D. Le titre de son ouvrage contient le mot "Révolution" et, en effet, il démontre que nous sommes très probablement au seuil d'une nouvelle révolution industrielle. Une combinaison d'économies de variété, d'échelle et d'intégration associée avec le phénomène de plateforme industrielle rend ce type écosystème particulièrement compétitif. J'ai été particulièrement surpris par les déjà très nombreuses adoptions de ces technologies par de grandes entreprises industrielles.


Les applications des imprimantes 3D semblent cependant limitées dans l'agroalimentaire (tout du mois pour l'instant). Cependant, cet ouvrage nous livre bien plus. En particulier, Richard montre que des entreprises, autrefois disposant de quelques sites industriels, pourraient être plus performantes avec ces ensembles technologiques en multipliant le nombre de leurs sites industriels: des sites plus petits, mais plus nombreux. Un maillage de l'espace plus dense. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les carnets du blog les plus consultés

Membres