mardi 4 octobre 2011

La diète méditeranéene

C'est à la fin des années 1950 que Mr Cholesterol, c'est le surnom que l'on donne à Ancel Keys, lance l'étude des 7 pays. Ce chercheur avait fait l'hypothèse qu'il existait un lien entre le cholestérol et le risque de pathologie coronarienne. Cette hypothèse reposait sur le suivi pendant 15 ans d'une cohorte d'hommes d'affaires du Minnesota et une comparaison avec leurs homologues européens. Les uns, victimes d'une pénurie alimentaire après la guerre sur le continent européen, semblaient être moins exposés au risque de maladie cardiaque que leurs homologues américains.

Presque 13 000 hommes âgés de 40 à 59 ans ont participé à l'étude des 7 pays. L'étude qui a débuté en 1958 a duré pendant presque 50 ans. Les participants venaient des USA, de la Finlande, des Pays-Bas, de l'Italie, de Yougoslavie, de Grèce (et de la Crète) et du Japon. Les données ont montré que le régime méditerranéen (on parle aussi de régime Crétois) limite le risque de pathologie cardiaque, même après contrôle pour l'age, le taux de cholestérol, le pression sanguine, la consommation de tabac, l'activité physique et le poids. (En savoir plus sur l'étude des 7 pays).

La diète méditerranéenne est inscrite au patrimoine immatériel de l'Unesco.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les carnets du blog les plus consultés

Membres