vendredi 17 février 2012

L'acidification des océans - un effet sur les poissons?

Le nombre des travaux sur l'impact des gaz à effets de serre sur les écosystèmes et les services qu'ils rendent à l'humanité est en constante augmentation. Depuis 2005, l'intérêt des chercheurs s'est porté, en particulier, sur l'acidification des océans. Certains estiment que le pH a déjà diminué de 0.1 unité depuis l'époque préindustrielle. On estime que le pH diminuera de 0.3 à 0.4 unités d'ici à 2100. L'intérêt des biologistes marins s'était jusqu'à présent concentré sur le mécanisme de calcification à l'acidité. Cela pourrait affecter le corail, mais aussi les coquilles des mollusques et l'exosquelette des crustacés.

Trois chercheurs de l'Université James Cook d'Australie se sont intéressés à l'effet de l'acidité sur les poissons et plus particulièrement sur leur odorat. Celui-ci est mis en oeuvre pour détecter la présence de prédateurs. A l'aide d'une expérience, ils ont démontré que l'acidification d'un bassin d'eau salé affectait, à des stades précoces de développement, les aptitudes d'une espèce à détecter les odeurs des prédateurs.

Ils estiment que cela pourrait avoir des conséquences particulièrement importantes pour des population de poissons dont la mortalité augmenterait du fait de leur impossibilité à détecter leur prédateurs.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les carnets du blog les plus consultés

Membres