mercredi 19 mars 2014

Du "Big Data" au "Very Big Data"

Les superlatifs ne manquent jamais pour qualifier un phénomène. Il y a déjà le Big Data... C'est un sujet déjà bien discuté comme en témoigne le nombre des publications académiques (je vous invite à découvrir la vidéo dans laquelle mes collègues évoquent les enjeux du Big Data pour les entreprises.elle est également à la fin de ce billet) , les articles de presse, des séminaires et des propositions commerciales.  Le moteur de recherche de Google indique retrouver plus de 1 360 millions de liens en moins de 0,31 seconde.

À côté du "Big Data", il y a aussi le "Very Big Data". Le second n'est pas l'accroissement du premier ni en volume, ni en variété, ni en vitesse (pour reprendre le fameux, 3 V des aficionados du Big Data). Le Very Big Data diffère substantiellement du Big Data. Le premier est local et sa finalité est essentiellement l'efficience.  Les solutions dérivées du Big Data font la promesse d'apporter une solution la plus proche possible des besoins du client, d'un client. Vous ne recevrez donc plus de coupons sans intérêt pour vous ni d’appels téléphoniques inopinés d'un distributeur pour vous proposer un produit que vous avez déjà acheté quelques jours auparavant. Votre médecin (nutritionniste) pourra vous proposer un traitement  (un régime alimentaire) adapté à votre code génétique et il pourra l'adapter en temps réel aux réponses de votre corps... La réalité augmentée vous indiquera le restaurant du voisinage immédiat qui propose un menu conforme aux préconisations de la faculté et vous permettra de réserver votre place en un clic. Vous pourrez même partager, pour l'instant d'un repas, une table avec une personne qui apprécie les mêmes sujets de discussion que vous... (Aliénation ou bonheur ?)

Le "Very Big Data": c'est le "Big Data" appliqué (par exemple au "Big Data") mais plus généralement à n'importe quel thème. Car avec plus d'un 1 360 millions de liens sur internet il y a aussi de quoi "creuser" pour identifier, en particulier, les problématiques émergentes, les connexions, les implications du phénomène "Big Data".  Quelle entreprise est aujourd'hui est capable d'identifier, dans un univers d'informations complexe comme le web, les structures sémantiques sous-jacentes ? (Obtenir une réponse à cette question consiste probablement à étudier la liste des sociétés acquises par Google - suivre ce lien... ).

Appliqué au secteur agroalimentaire, par exemple, à l'industrie de la Viande, le Very Big Data permet d'identifier tous les thèmes associés à la production et la consommation de viande... C'est ainsi que l'on peut naviguer de viande à protéines, de protéines à insectes, d'insectes à législation, etc. Le Very Big Data permet de voir si et comment certains concepts prennent de l'importance et d'autres s'essoufflent. ... Le Very Big Data, c'est la promesse pour les entreprises de prendre la bonne direction, c'est leur  possible boussole stratégique dans la carte qui se dessine au futur !  Faut-il investir dans la production de viande synthétique ? Quelles sont les espèces animales dont le futur est prometteur et celles qui semblent condamnées sur l’autel du développement durable ?  etc. Les réponses à ces questions ne sont-elles pas déjà dans le web ?  Mais où ?
  

1 commentaire:

Lucile Lim a dit…

En outre, la 3ème édition du Salon BIG DATA PARIS aura lieu ce 1er et 2 avril 2014 au CNIT de la Défense : http://www.bigdataparis.com/

Enregistrer un commentaire

Les carnets du blog les plus consultés

Membres