lundi 12 novembre 2012

Trop de sel ! Avis de l'ANSES

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) met en évidence une diminution de l'apport de sel dans l'alimentation depuis 2003 (de l'ordre de 4% à 10% par rapport au teneur de 2002), mais l'agence considère que cette diminution reste insuffisante (20% attendu). La consommation de sel, mesurée par ailleurs dans des enquêtes épidémiologiques, est elle estimée à 5%. C'est deux résultats sont cohérents.

La surconsommation de sel, c'est à dire au-delà de 8g/jour pour un homme adulte et 8,5g/jour pour une femme adulte et les enfants, est un facteur de risque de maladies dont les maladies cardiovasculaires.

Documents:
            Avis de l'ANSES du 15 octobre 2012 sur le sel 
            Dossier Sel de l'ANSES

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les carnets du blog les plus consultés

Membres